« 100 Voiles pour Haïti »

« 100 Voiles pour Haïti » c’est le défi plein de solidarité lancé par le navigateur breton Alain Courau qui s’était donné pour objectif d’apporter du matériel de voile et de pêche aux pêcheurs de Pestel, dans la Grand’Anse. Défi largement relevé puisque, grâce à une belle mobilisation outre Atlantique, c’est plus de 250 voiles, 10 moteurs, des radeaux pneumatiques, des annexes, des cordages, des ancres, des gilets de sauvetage, des filets et des centaines d’hameçons qui sont arrivés en Haïti le 13 octobre dernier et qui ont été distribué courant novembre au communautés de pêcheurs.

Alain Courau qui avait précédé le convoi, s’était rendu à Pestel pour préparer la distribution. Il nous racontait : « Nous avons pu rencontrer plus de cent pêcheurs dans tous les petits abris qui jalonnent la côte et la Grande Cayemite. La répartition des voiles, moteurs, matériels de pêche est quasiment acquise, en coordination avec les quatre curés de Pestel, les Basses, l’Anse à Maçon et Pointe Sable ». Quelques semaines plus tard c’était chose faite pour le plus grand bonheur des pêcheurs.

Il s’agissait aussi pour les pêcheurs de pouvoir entretenir eux même tout ce matériel, ainsi dès la livraison, un 1er atelier de réparation de moteurs s’était mis en place. Courant janvier 2018, un maitre voilier fera le déplacement en Haïti pour monter un atelier de voilerie et former les pêcheurs à la découpe, à la couture et à la réparation des voiles.

Alain Courau et son équipe souhaite également redonner vie aux Fêtes de la Mer qui avaient lieu à Pestel il y a quelques années lors de la St Joseph le 19 mars, et au cours desquelles les pêcheurs pourront régater avec leurs nouvelles voiles. « Je lance en ce moment un Rallye Nautique France-Pestel pour que des voiliers français, partis à l’automne 2018, se joignent à eux après avoir visité les petites Antilles et observé les baleines sur la côte nord-est de la République dominicaine. » Nous explique-t-il « La presse nautique fait bon accueil à ce projet, et j’ai déjà des marques d’intérêt de 4 ou 5 voiliers. »

Enfin durant son séjour, le navigateur n’a pu que constater aussi l’immensité des besoins des écoles de la zone et aimerait contribuer à leur apporter de l’aide. Des discussions sont en cours pour faire envoyer en septembre prochain 2 jeunes volontaires enseignants en appui à ces écoles.

Contact : Alain Courau alcourau@gmail.com

publié le 13/12/2017

haut de la page