AIDE ALIMENTAIRE 2017 : OUTIL A LA REDYNAMISATION DE L’ECONOMIE DE LA PENINSULE DU SUD

En 2017, l’Ambassade de France en Haïti a reçu une enveloppe de 1,77 millions d’euros pour son Programme d’aide alimentaire destiné aux opérations de distribution des produits locaux par le Programme National des Cantines Scolaires (PNCS).

Ces crédits ont permis d’acheter 932 tonnes de produits locaux (824 tonnes de céréales et 108 tonnes de légumineuses) auprès de quatre organisations de producteurs dans les départements de l’Artibonite et du Nord et à leur distribution. 720 tonnes en sont livrées au PNCS, 12 tonnes à la Fondation du Centre d’appui à la jeunesse (CEDAJ) et 200 tonnes seront directement acheminées en 2018 aux établissements scolaires du réseau d’alimentation scolaire du PNCS bénéficiant de l’appui des opérateurs français œuvrant dans le système haïtien de l’éducation. Cette contribution va permettre d’assurer la couverture en besoins d’alimentation scolaire de 55 000 enfants du cycle fondamental (1ère à la 9ème année) sur une période de 110 jours scolaires (Septembre 2017 à février 2018).

JPEG

En vue de contribuer au renforcement du programme d’achats locaux de proximité et de diversification alimentaire développé par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et destiné aux Cantines scolaires dans le département des Nippes, l’Ambassade de France a également fourni un appui financier à cette institution onusienne. Cet appui va lui permettre de distribuer 411 000 repas scolaires.

Par ailleurs, suite à un appel à projets lancé par cette Ambassade pour contribuer à la relance des activités économiques et/ou au renforcement des initiatives locales en milieu rural dans les régions sévèrement touchées par l’ouragan Matthew, 14 projets sélectionnés sur 122 propositions émanant des Organisations de la société civile (OSC) haïtienne (ONG locales, Organisations de producteurs, coopératives de production) et des collectivités territoriales évoluant en milieu rural dans la péninsule Sud d’Haïti (Sud, Nippes et Grand’Anse) ont reçu l’aval de cette Ambassade et bénéficié d’un important concours financier. Cet appui leur a permis de stimuler le développement économique dans les régions dévastées. Cet appel (cf. PISCA-Agri 2017) portait sur cinq (5) thématiques clés que sont la production végétale et/ou le développement de l’arboriculture, la production de semences de bonne qualité, l’élevage, la transformation de produits agricoles et agro-alimentaires, la pêche et l’aquaculture.

JPEG

Les engagements de l’Ambassade de France en Haïti dans le cadre de la relance de la production agricole, via les mécanismes d’achats de production agricole locale et de promotion des initiatives économiques en milieu rural à travers son programme d’aide alimentaire 2017, ont largement contribué à l’implémentation de la politique d’alimentation scolaire conduite par le PNCS et à la redynamisation de l’économie locale dans la péninsule du Sud après l’ouragan Matthew. Ces engagements ont permis entre autres à :

1) fournir une importante aide en nature en produits locaux aux opérations de distribution de cantines scolaires du PNCS ;
2) assurer la promotion des activités économiques en milieu rural dans les régions dévastées par l’ouragan Matthew ;
3) fournir un accompagnement aux collectivités locales dans leur rôle de coordination des opérations de développement économique sur les territoires du Sud ;
4) promouvoir le réseautage et la création de liens fonctionnels entre des organisations de la société civile évoluant sur un même territoire ;
5) adresser la problématique de développement agricole et rural à l’échelle territoriale en synergie avec les collectivités locales tout en renforçant le rôle des acteurs locaux dans la dynamique de développement local.

Cette expérience pilote sera évaluée en 2018 par cette Ambassade.

publié le 08/01/2018

haut de la page