Améliorer la gestion des hôpitaux publics haïtiens

Le Ministère de la Santé Publique et de la population organise le 21 et 22 juin 2017 un atelier de réflexion sur la réforme de la gestion hospitalière avec l’appui technique et financier de l’Agence Française de Développement (AFD) et de l’Unité de Santé Internationale du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (USI).

Ce sujet revêt une importance toute particulière dans le cadre de projets en cours de construction ou reconstruction d’hôpitaux, pour lesquels la réhabilitation des infrastructures n’est pas suffisante en soi et doit nécessairement être accompagnée d’une réforme profonde de leur gestion.

Inaugurées ce matin en présence de Mme Marie Greta Roy Clément, ministre de la Santé publique et de la Population, ainsi que de Mme Elisabeth Beton Delègue, Ambassadeur de France en Haïti, et de son homologue canadienne, Mme Paula Caldwell St-Onge, ces journées seront consacrées à un partage d’expériences et à des discussions sur les résultats, les outils, les leçons apprises, les recommandations et les actions envisagées suite à la mise en œuvre de deux projets spécifiques :

Le premier est le projet de reconstruction de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haiti (HUEH), projet phare de la reconstruction post-séisme d’un montant de plus de 80 MUSD cofinancés par la France, les Etats-Unis et Haïti et comportant un important volet d’appui à la gouvernance. Le second est le projet de construction de l’hôpital des Gonaïves financé par la coopération canadienne, renforcé par un projet d’appui à la gestion, mis en œuvre par l’USI.

Cet atelier doit permettre, entre autres, de restituer le travail de deux ans d’appui au renforcement de l’HUEH, notamment sur les thématiques suivantes : Gouvernance, Ressources humaines, Gestion et finances, Projet médical et Maintenance des équipements.

Le projet de reconstruction de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haiti se trouve aujourd’hui à un stade avancé de réalisation physique. Mais d’importants défis demeurent encore pour l’amélioration de sa gestion dans le cadre d’une réouverture prévue avant la fin de l’année 2018.

publié le 29/06/2017

haut de la page