L’aide de la France après le passage de Matthew

Les 4 et 5 octobre 2016, Haïti était durement frappée par le passage du cyclone Matthew qui a fait de nombreuses victimes et provoqué d’immenses dégâts matériels dans le sud du pays. Répondant à l’aide internationale lancé par les autorités haïtiennes, la France s’est rapidement mobilisée pour venir en aide aux populations sinistrées. Au total, elle a consacré 10MUSD pour l’urgence immédiate et la post-urgence.

L’aide d’urgence française a principalement porté sur les secteurs de l’eau et de la santé. Deux avions transportant 95 tonnes de fret humanitaire fournies par le gouvernement et des ONG françaises ont aussitôt été affrétés par le Centre de crise du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ainsi que la fondation Airbus. Ils ont notamment acheminé d’importants lots de médicaments ainsi que du matériel d’urgence et deux stations de potabilisation d’envergure. Installées à Jérémie et opérées par 60 agents de la sécurité civile, ces stations ont permis de distribuer plus d’un million de litres d’eau potable dans le département de la Grand’Anse.

Après l’urgence, l’aide de la France s’est notamment orientée vers la relance de l’agriculture et la rénovation des écoles. D’une part, l’AFD a dégagé des financements supplémentaires pour adapter un programme de sécurité alimentaire en cours dans la plaine des Cayes aux besoins des agriculteurs : distribution de semences, réhabilitation d’ouvrages hydrauliques endommagés, etc. D’autre part, l’AFD a décidé de cofinancer deux initiatives mises en œuvre par des organisations de la société civile dans le Grand Sud : l’une porte sur l’amélioration de la sécurité alimentaire et bénéficiera à plus de 5000 producteurs ; l’autre porte sur la rénovation de 60 écoles. La France a également pris en charge la rénovation de l’Alliance française de Jérémie. Enfin, elle a financé la réhabilitation de l’hôpital de Jérémie dans le cadre d’un projet de santé maternelle et infantile soutenu par l’AFD.

Un an après cette nouvelle catastrophe, la France demeure aux côtés d’Haïti. Elle continuera à accompagner les Haïtiennes et les Haïtiens sur la voie du développement.

JPEG

publié le 16/10/2017

haut de la page