La France contribue à l’amélioration du contrôle sanitaire dans les abattoirs haïtiens

En Haïti, il existe environ 400 points d’abattage d’animaux répandus dans les dix départements du pays. Ces structures, distinctes les unes des autres, ne répondent ni aux exigences requises ni aux normes de qualité pour le contrôle sanitaire des animaux.

Afin de garantir un meilleur contrôle sanitaire dans les abattoirs et de contribuer au développement d’un système d’abattoirs adapté aux réels besoins du pays, deux Experts français de France Vétérinaire International (FVI) ont, à la demande de l’Unité de Protection Sanitaire (UPS) et de la Direction Départementale Agricole-Sud (DDA-S) du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), effectué une première mission d’évaluation du système d’abattoirs en Haïti du 20 au 27 mars 2017.

Cette mission s’inscrit dans le cadre d’un appui technique et financier fourni par la France à Haïti, via un financement conjoint du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Haïti (SCAC) et de l’Agence Française de Développement (AFD), afin de promouvoir le développement d’une filière viande de qualité dans les abattoirs haïtiens.

Cette expertise est importante pour le pays, elle permettra de faire des préconisations techniques et économiques qui garantiront un meilleur contrôle sanitaire dans les abattoirs haïtiens.

publié le 10/04/2017

haut de la page