Le groupe CACG, au cœur du développement agricole et rural Haïtien

Fort des projets menés par sa filiale CA17 International ces dernières années, le groupe CACG s’investit dans le développement agricole en Haïti.

CA 17 International intervient dans le pays depuis 2013 auprès du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR). Les actions misent en place par CA17 international en 4 ans ont bénéficié à plusieurs milliers de producteurs locaux à travers différents projets :

  • Le projet de Transfert de Technologies aux Agriculteurs du Nord et du Nord-Est (PTTA) financé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID) dans le cadre du Programme Mondial pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GAFSP). L’intervention de CA 17 International a permis d’apporter un appui à plus de 9.000 agriculteurs du département du Nord-Est.
  • Le projet de Renforcement des Services Publics Agricoles (RESEPAG II). Ces prestations interviennent dans le département du Sud, toujours pour le compte du MARNDR, et cette fois-ci sur financement de la Banque Mondiale et du GAFSP. La société intervient auprès de 5.000 agriculteurs en tant qu’Opérateur Prestataire de Services (OPS) pour la mise en œuvre d’Incitations agricoles et de Champs-Ecoles-Paysans.

Cependant, suite au passage de l’ouragan destructeur Matthew en octobre 2016 qui a ravagé le Sud d’Haïti, les activités ont été momentanément interrompues et seront reprises fin 2017. Dans l’attente, le MARNDR, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, a donc proposé de mettre en œuvre un ensemble d’actions constituant une réponse appropriée à la situation d’urgence que connaissent les départements du Sud et de la Grand’Anse.

Une mobilisation d’urgence

Ainsi, en décembre 2016, CA17 international a mis en œuvre un premier projet « d’urgence » d’une durée de deux mois afin d’appuyer la mise en œuvre d’un mécanisme allégé d’incitations bénéficiant à plus de 3.000 agriculteurs irrigants des périmètres d’Avezac et de Dory-Cavaillon, pour la campagne du haricot d’hiver 2016/2017, permettant ainsi de répondre aux besoins alimentaires des populations. Cet appui indispensable dans la situation de décapitalisation qui caractérise la zone depuis le passage de l’ouragan a été complété par un second projet, démarré en mai 2017, et qui doit se poursuivre jusqu’en novembre prochain dans le cadre de la campagne agricole de printemps.

Plus de 100 fournisseurs de services et d’intrants vont pouvoir participer à cette campagne et plus de 8.000 producteurs de haricots, de maïs et de légumes, vont avoir accès à un mécanisme allégé d’incitations agricoles.

Lutter contre la pauvreté, accroitre la production agricole locale, accompagner de nombreux agriculteurs dans l’amélioration de leurs pratiques et les former à de nouvelles techniques plus performantes (dont l’irrigation), sont les moteurs de nos actions.

Le groupe CACG l’a confirmé lors de son assemblée générale de juin 2017, la gestion intégrée de la ressource en eau et le développement des territoires ruraux sont les piliers de son activité depuis plus de 50 ans. En Haïti, nous mettrons ces compétences au service d’un développement agricole durable grâce auquel nous contribuerons ensemble à atténuer les effets du changement climatique.

publié le 17/07/2017

haut de la page