Mobilisation de la France en Haïti durant le mois des Droits des femmes

En Haïti, la journée internationale des droits des femmes constitue le point de départ du « mois des Droits des femmes » qui va du 8 mars au 3 avril, date de la « Journée Nationale du Mouvement des Femmes Haïtiennes ». Durant ce mois, l’Ambassade de France en Haïti et son réseau culturel ont intensifié leurs actions en faveur de la promotion des droits des femmes.

1- Commémoration du 8 mars à travers le réseau culturel

  • Sport au féminin : « Comme des Garçons » à l’Institut Français

L’Institut Français d’Haïti a projeté dans sa cour principale le 8 mars 2019 le film « Comme des Garçons » en présence de 40 joueuses des équipes nationales féminines de football d’Haïti de 17 et 20 ans dont certaines avaient disputé à l’été 2018 la coupe du monde des moins de 20 ans en Bretagne. Deux cents personnes ont assisté à la projection.

JPEG

  • Réflexion autour des droits des femmes à Jérémie

L’Alliance française de Jérémie a organisé une conférence-débat avec 3 conférencières : Mme Arnelle ROCHEBRUN, juriste et consultante en éducation qui est intervenue sur les droits socioéconomiques de la femme ; Me Nedeline DINVIL, avocate qui a abordé la question des violences faites aux femmes ; Mme Keteline PARFAIT JANVIER, chargée de projets à ONU FEMMES qui a instruit les participants sur le concept d’équité de genre.

Cette conférence de plus de deux heures a suscité l’intérêt d’un public de tous âges composé d’universitaires, d’écoliers et de professionnels.

Par ailleurs, l’Alliance française de Jérémie a accueilli le 12 mars le lancement de la première formation en ligne sur les "masculinités positives" en Haïti organisée par ONU Femmes, l’OIM et le PNUD.

JPEG

  • Parité et égalité professionnelle : Conférences à l’Alliance française du Cap-Haïtien

L’Alliance française du Cap-Haïtien a organisé une conférence intitulée « Nou Fanm » (Nous femmes) qui visait à promouvoir la parité et l’égalité professionnelle, surtout auprès des jeunes filles. Devant un public composé des jeunes filles de tous les collèges capois, sont intervenues la mairesse du Cap-Haïtien, la Présidente de l’Alliance française (pédiatre de son métier), la responsable des sciences de l’éducation de l’université de Limonade et directrice du collège Simone de Beauvoir et la directrice du collège Regina Asumpta. La conférence a été suivie d’un cocktail en présence d’associations faisant de la sensibilisation au planning familial.

En fin de journée, une autre conférence à destination des étudiantes a été organisée par l’association des femmes universitaires du Nord sur le thème « Être une femme et le devoir de faire des études dans un pays qui s’appelle Haïti  ». L’évènement s’est clôturé par le concert d’un orchestre exclusivement féminin.

2- Dîner « Femmes inspirantes » à la Résidence de France

Les femmes étaient à l’honneur le 19 mars au soir à la Résidence de France. Lors d’un diner « Femmes inspirantes », l’Ambassadeur et son épouse ont accueilli des femmes modèles de réussite et de jeunes professionnelles prometteuses, qui ont pu échanger sur leurs parcours et leurs aspirations. L’occasion de rappeler l’engagement de la France pour l’autonomisation des femmes et l’égalité professionnelle.

JPEG

3- Co-financement du Forum « Femmes, Paix et Participation Politique »

A l’initiative de la seule sénatrice du pays, la commission équité de genre du Sénat et le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes organisaient le 3 et 4 avril, un forum sur les thèmes « Femmes, Paix et Participation Politique  ». L’ Ambassade de France a apporté une contribution financière et a participé à ce forum. Il s’agissait de rappeler l’engagement de la France en faveur de la promotion de l’agenda « Femmes, paix, sécurité » et d’une plus grande participation des femmes à la vie politique .

JPEG

publié le 04/04/2019

haut de la page