Réception des anciens boursiers haïtiens en France

Le 7 mai 2019, une réception en l’honneur des anciens étudiants boursiers haïtiens en France a été organisée à l’Ambassade de France, en présence du Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, M. Jean Baden DUBOIS, du Député Jerry TARDIEU, Président du groupe d’amitié France-Haïti de la Chambre des députés, de M. Fritz DESHOMMES, Recteur de l’Université d’Etat d’Haïti et de M. Michel THEARD, Président de la Fondation Sogebank.

Cette rencontre qui a rassemblé une quarantaine d’ex-étudiants haïtiens a été l’occasion de tirer des enseignements de leur séjour en France en vue d’améliorer encore l’accueil des étudiants haïtiens à Paris et en province. Cette réunion a permis de renforcer la coopération avec les partenaires haïtiens de l’Ambassade, notamment le groupe d’amitié parlementaire France-Haïti, la Banque de la République d’Haïti et la Fondation Sogebank.

Les débats ont permis d’identifier les conditions d’une expérience universitaire réussie en France : bonne information au départ, mise en contact avec la diaspora haïtienne, accueil puis accompagnement des étudiants par Campus France, enfin poursuite de la relation avec la France grâce à l’animation du réseau France Alumni Haïti.

Une soixantaine de bourses d’études en France ont été attribuées au cours de ces trois dernières années, notamment pour des masters 2, des doctorats ou pour des formations dans de grandes écoles, comme l’Ecole Nationale d’Administration ou l’Ecole Nationale de la Magistrature. Elles ont été financées par le Gouvernement français, la BRH et la Fondation Sogebank.

Une antenne de Campus France (https://ht.ambafrance.org/Campus-France) se tient à la disposition des personnes intéressées à poursuivre des études supérieures en France et peut leur fournir toutes les informations utiles à cette fin.

L’ambassadeur de France a rappelé toute l’importance que la France attache à la coopération avec Haïti en matière universitaire. Il s’est réjoui que cette coopération contribue activement à la formation des cadres de haut niveau dont Haïti a besoin pour se développer. Il a noté à cet égard que les ex-étudiants haïtiens en France sont en grande majorité revenus dans leur pays pour y occuper des fonctions de responsabilité. Enfin, le développement des partenariats inter-universitaires et des échanges académiques entre les deux pays contribue au renforcement de l’enseignement supérieur en Haïti. Il est une marque de l’amitié et de la proximité qui unissent la France et Haïti.

publié le 08/05/2019

haut de la page