Remise de la Légion d’Honneur au Père Maurice Piquard

L’Ambassadeur de France en Haïti, Mme Elisabeth Beton Delègue, a remis l’insigne de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur au Père Maurice Piquard, de la congrégation des Pères Montfortains, lors d’une cérémonie qui s’est tenue mardi 26 juin à la Résidence de France.

D’abord étudiant en théologie en France, Maurice Piquard est arrivé en Haïti en 1970 en qualité de stagiaire à Bassin Bleu, où il a d’abord enseigné dans des centres d’économie domestique qu’il a lui-même mis en place. Outre une fructueuse expérience de plantation de bananes avec ses élèves, il lance alors un mouvement de défrichage et de mise en valeur de terres paroissiales transformées en zone de culture et de pâturage, lequel s’étendra à toutes les localités de la commune.

Ordonné prêtre en 1974 à Port-de-Paix pour le diocèse du Nord-Ouest, Maurice Piquard a été successivement administrateur de quatre paroisses (Bassin Bleu, Jean Rabel, St-Montfort à Port-de-Paix et île de la Tortue) avant de devenir Chancelier du diocèse de Port-de-Paix. Au long de ce parcours, il a mené de nombreux projets sociaux, tels que la construction d’écoles, de fours à pain et de citernes familiales. Il a également initié la prise en charge annuelle des frais de scolarisation d’une vingtaine d’étudiants méritants de familles nécessiteuses.

En 2002, le père Piquard rejoint Port-au-Prince. Responsable de la prise en charge d’un bidonville, il organise alors un service dominical de proximité pour quelques 200 fidèles et prend en charge la gestion de l’école « Providence » où une centaine d’enfants sont accueillis gratuitement en maternelle, grâce à des parrainages et à des dons. Grâce à la générosité de son réseau en France, le père Piquard a secouru de centaines de familles sinistrées après le séisme de 2010 mais aussi suite au passage de l’ouragan Matthew en octobre 2016.

En récompensant ainsi le père Piquard, la France a souhaité rendre hommage à son engagement dans la pastorale sociale auprès des communautés les plus défavorisées mais aussi et surtout récompenser sa précieuse action en matière d’éducation et en faveur du développement d’Haïti.

Premier Ordre National institué après la Révolution française, la Légion d’Honneur est la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Récompensant les « mérites éminents » de personnalités françaises ou étrangères dans tous les domaines d’activité, elle est remise depuis deux siècles au nom du Président de la République, reconnu comme grand maître de l’Ordre lors de son investiture.

publié le 17/07/2018

haut de la page