Terre des Hommes agit pour la promotion du droit à l’état civil de l’enfant

La France s’engage activement pour le respect des droits de l’enfant en Haïti grâce à une collaboration étroite avec l’Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR). Les deux projets mis en place par l’ONG Terre des Hommes dans les départements de l’Ouest et du Sud s’inscrivent dans cette continuité et profitent à plus de 1000 bénéficiaires.

La Fondation Terre des Hommes Lausanne implémente actuellement deux projets de protection de l’Enfant en coordination avec l’Institut du Bien-Etre Social et de Recherches. Il s’agit de renforcer le processus de mise en œuvre du dispositif des familles d’accueil d’une part et la dotation des actes de naissances aux enfants sans protection parentale se trouvant dans les maisons d’enfants et les familles d’accueil ainsi que le renforcement des bureaux d’Etat civil dans 10 communes du département du Sud d’autre part.

Ces projets intitulés respectivement « Appui à l’IBESR pour le renforcement de la mise en œuvre de solution durable pour les enfants vivant sans protection parentale dans les départements de l’Ouest et du Sud à travers un appui technique dans le processus d’adoption nationale et de placement en famille d’accueil pour les enfants en situation de séparation familiale » et « Restitution du Droit à l’identité pour des enfants sans protection parentale dans le département du Sud d’Haïti », bénéficient d’une subvention totale de 60 000 euros dans le cadre de la coopération française en Haïti.

Le nombre total de bénéficiaires cibles est d’environ 535 bénéficiaires directs et 1000 bénéficiaires indirects et s’inscrivent dans la stratégie nationale de protection de l’enfance initiée par l’Institut du Bien Etre-Social et de Recherches ainsi que les lignes directrices des Nations Unies relatives à la protection de remplacement pour les enfants.

JPEG

Le placement des enfants en situation de séparation familiale dans les familles d’accueil accréditées par l’Etat haïtien, l’accompagnement des familles d’accueil (évaluation, formation et suivi) pour la prise en charge des enfants en difficulté, la mobilisation de la communauté à travers des séances de sensibilisation sur la protection de l’enfance ainsi que l’alternative de placement en famille d’accueil et aussi le renforcement des acteurs étatiques et associatifs par des séances de formation et la commémoration des journées évènementielles relatives à l’enfance constitue les temps forts des projets de Terre des hommes.

Ces interventions sont ancrées dans une logique de participation active des communautés, des autorités étatiques, des enfants et de leurs parents ; elles apportent une aide directe aux bénéficiaires dans le respect de leurs droits fondamentaux.

PNG

publié le 26/09/2018

haut de la page